Portrait

JB01a

Jean-Baptiste Lhermelin est un pianiste français. Passionné par la musique dès son plus jeune âge, il commence le piano à l’âge de cinq ans. A quatorze ans il obtient la « médaille d’or » du Conservatoire de Lille, dans sa région natale, en piano, musique de chambre et formation musicale.
Admis dans les Conservatoires Supérieurs de Paris dès l’âge de quinze ans, il étudie auprès de grands maîtres comme Olivier Gardon, Bruno Rigutto, Nicholas Angelich, Marie-Françoise Bucquet. Il se perfectionne lors de nombreuses académies en France et en Hollande auprès de Karl-Heinz Kämmerling ou encore Lazar Bermann.

Sa curiosité le pousse vers toutes sortes de répertoires et de pratiques. Il découvre ainsi l’univers de l’accompagnement et du chant grâce à Christophe Simonnet et intègre sa classe d’accompagnement à Lille, tout en poursuivant ses études au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris, où il obtient les Diplômes de Formation Supérieure en Piano et musique de chambre en 2001. Il y intègre ensuite la classe d’accompagnement vocal d’Anne Grappotte puis d’Anne Le Bozec et obtient un Diplôme de Formation Supérieure en accompagnement vocal en 2007 avec son partenaire musical le baryton Alexandre Duhammel, après un séjour de 5 mois passés en tant qu’assistant de la classe de Lied, mélodie et Oratorio à l’Universität für Musik und darstellende Kunst Wien à Vienne en Autriche auprès de Walter Moore.

Depuis 2007, Jean-Baptiste Lhermelin est professeur d’accompagnement au Conservatoire d’Orléans et accompagnateur de la classe de chant de la basse Daniel Ottevaere, avec qui il forme un partenariat musical et pédagogique à l’Ecole Normale Alfred Cortot de Paris. Titulaire du Certificat d’Aptitude à l’enseignement ainsi que d’un Master en pédagogie, il partage ses activités musicales entre l’enseignement et la scène, en tant que soliste, partenaire de nombreux chanteurs et instrumentistes, ou encore chef de choeur. Sa passion pour la musique française l’a conduit à former un duo avec le violoncelliste Jean-Renaud Lhotte au sein de l’ensemble de musique de chambre Arc en Scène qu’il retrouve tous les ans aux festivals d’Apremont sur Allier et des Musicales du pays des Couzes, où ils font revivre les oeuvres des grands maîtres français méconnus, presque oubliés ou tout simplement ignorés. On a ainsi pu l’entendre dans les sonates pour violoncelle et piano, les trios, quatuors ou quintettes avec piano de Georges Onslow, Alberic Magnard, Jean-Guy Ropartz, Guillaume Lekeu, Leon Boëlmann, Alexis de Castillon.

Ses concerts l’ont conduit en Hollande, en Autriche, en Côte d’Ivoire, aux Seychelles, à Dubaï, en Jordanie ainsi qu’à participer à quelques émissions sur l’antenne de Radio France en compagnie de Daniel Ottevaere, Janine Reiss ou d’Alexandre Duhammel.